Videos

Shane O’Donoghue, présentateur de l’émission « Living Golf » sur CNN International, s’est entretenu en exclusivité avec Tiger Woods hier à Dubaï. Parmi les sujets abordés, il revient sur la situation aux Etats-Unis et sur son retour à la compétition avec le Dubaï Classic.

Son message à ses compatriotes américains
« Nous sommes américains. Et en tant que tels, nous devons rester unis et faire ce qu’il y a de mieux pour notre pays. Il y a beaucoup de divisions en ce moment, mais nous pouvons les surmonter avec le temps, la patience et l’unité. »
Une convalescence difficile
« Il y avait beaucoup de périodes difficiles où je ne pouvais pas sortir du lit. Je ne pouvais pas bouger car la douleur était trop intense. Seules les personnes qui ont déjà eu cette douleur névralgique dans le dos peuvent réellement comprendre ce que j’ai traversé.
L’année dernière, je ne savais pas si j’allais pouvoir rejouer au golf un jour à cause de ça. J’étais aussi blessé au genou et j’ai subi quelques opérations. Mais je préfère ça plutôt que d’être confronté à ces crampes. »
Ce qui a changé dans son swing
« Je joue sans penser à la douleur. Ce n’est pas grave si mon swing n’est pas très esthétique. Et s’il s’apparente à celui de Jim Furyk, cela me convient aussi du moment que je n’ai pas ces douleurs qui m’empêchent de jouer. »

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.