Championnat PGA – Le Tigre va t-il à nouveau frapper ?

par Golfouest

Photo (Reuters): Tiger Woods - Tiger Woods of the U.S. walks on the first green during a practice round for the 2013 PGA Championship golf tournament at Oak Hill Country Club in RochesterImpressionnant vainqueur de cinq tournois cette saison, Tiger Woods tentera à partir de jeudi d’inscrire de nouveau son nom au palmarès d’un Majeur, un honneur qui lui échappe depuis cinq ans, lors du Championnat PGA sur le parcours de Oak Hill à Rochester.  Le N1 mondial américain se présente en grand favori de cette ultime levée du Grand Chelem 2013 après avoir dominé outrageusement le World Golf Championships la semaine dernière.  « Je me sens bien. Je suis très content de mon niveau de jeu », a déclaré le Tigre qui vise un 80e titre et un 15e Majeur, mais qui ne parvient pas à retrouver son lustre en Grand Chelem depuis sa victoire à l’US Open 2008. A l’instar de sa 6e place ex aequo au British Open en juillet à Muirfield.  A Oak Hill, il devra notamment battre son compatriote et dauphin au classement mondial Phil Mickelson, tout auréolé de son 5e titre en Majeur obtenu au « British », ainsi que l’Australien Adam Scott, vainqueur du Masters, l’Anglais Justin Rose, vainqueur de l’US Open, ou encore Lee Westwood qui a lutté pour la victoire à Muirfield.  Les difficultés rencontrées par Woods dans les Majeurs ces dernières années n’en font cependant pas un outsider, assurent ses adversaires.  Tiger est de retour  « Quoi qu’il arrive, il faut tenir compte de Tiger, a ainsi affirmé Scott. Il a été bien placé lors des derniers Majeurs et n’a simplement pas conclu. Mais il est clair qu’il a remis son jeu en place la semaine dernière ».  Mickelson considère également que Woods « est revenu » et que c’est une bonne chose pour le golf.  Le gaucher n’en oublie pas les redoutables Adam Scott et Justin Rose qui font partie de ces joueurs pouvant « créer beaucoup d’intérêt ».  Oak Hill, qui a accueilli deux Championnats PGA, trois US Open ainsi que la Ryder Cup 1995, est un parcours de choix pour tirer le meilleur des joueurs.  « Les scores seront vraiment très bons », pronostique Mickelson, mettant en garde contre les balles qui s’égareraient dans le rough compact.  Avis partagé par Woods selon qui « il est impératif de toucher les fairways et les greens » car « les punitions en cas de jeu un peu trop agressif seront sévères ».  Et le parcours se termine aux trous 17 et 18 sur « deux des pars les plus difficiles qu’on puisse avoir », selon Mickelson.  Sur ce parcours « de type traditionnel qui joue avec la patience » des golfeurs, l’expérience constituera un petit avantage, selon Scott.  « Ceci dit, un jeune jouant avec le feu comme un Rory McIlroy explosant le parcours n’est pas non plus à exclure » de la liste des prétendants, ajoute l’Australien.

Laissez un commentaire

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.