Cartes Françaises: Un visa pour pôle emploi ?

par Golfouest

Deux tours confondus, il seront 130 joueurs (71 Français) à tenter les cartes Française à partir de samedi à Montpellier. La 1ere étape (25 et 2 février) réunira 78 joueurs (44 Français) , 15 seront qualifiés pour la finale du 29 au 2 mars. Que donnent ces cartes ? une entrée sur les » challenge tour » Français pour le 1er, le top 5 à deux « Challenge tour » en France et le top 20 aux épreuves Françaises de l’Aps…. et au circuit Français qui n’existe pas ou presque…. Et les autres ? et bien il ne leurs reste pas grand chose …. sinon pôle emploi….. Dommage que dans une structure nationale aux dépenses pharaoniques on ne puisse mettre sur pieds un circuit pour que les jeunes pros puissent tout simplement  » faire le métier »….. Voir les engagés de la 1ere phase.

8 commentaires pour “Cartes Françaises: Un visa pour pôle emploi ?”

  1. 1
    Golfouest Dit :

    A titre perso, j’aimerais beaucoup mieux que les 3€ qu’on me ponctionne chaque année pour financer une compétition de prestige et ce pendant « x » années, servent à aider le golf Français à la base… Dans ma tête la calculette se met automatiquement en place : 400.000 licenciés X 3€ X par dix ans cela fait …. 12.000.000 € ….Et là j’ai mal…Le pire j’ai l’impression d’être le seul à penser ainsi….. Dites moi que non…

  2. 2
    amallallo Dit :

    Ne pas oublier que pour trouver des sponsors qui acceptent de financer ce genre de circuit, il faut de la visibilité et attirer du public. Or que ce passe-t-il en France? Pas de culture golf, donc s’il n’y a pas de « vedette », pas de public et pas de sponsor.
    Qui va se déplacer pour aller voir jouer des trentenaires ou plus qui rêvent encore d’être bon un jour ou des jeunes, sans résultats amateurs, qui pensent pouvoir jouer la ryder cup simplement parce qu’ils sont champions de leur club et se posent en victimes après avoir joué 80 tout simplement parce qu’on leur a accéléré un peu les greens ou rétréci les fairways. Les jeunes ayant un réel potentiel n’ont pas besoin de passer les cartes françaises.
    Le problème est que tout ce petit monde ne voit que les bons moment des pros du tour et non la masse de travail et de sacrifices à fournir. Alors oui, ils iront gonfler le flot des pros enseignants RMistes, qui pour la plupart seront des enseignants très moyens, aigris et incapables de hausser le niveau du golf en France. La boucle est bouclée… Mais bon tant qu’ils peuvent faire les beaux sur le putting green déguisés en T.Woods, tout va bien pour eux…

  3. 3
    Naceur Dit :

    Eh bien moi je vous le dis : NON. Si aux dépenses de la compétition de prestige on ajoute le prix des coachs de luxe que l’on paye pour forger le moral de nos pros, il y a de quoi avoir sérieusement les boul… quand on voit à quoi sert l’argent des licenciés.

  4. 4
    amallallo Dit :

    @naceur Totalement d’accord avec toi. Si les pros veulent avoir les conseils de Cowan ou de Rotella, ils se les payent. D’abord quels sont les critères de sélection de la fédé pour savoir quel pro va profiter de ses largesses? (voir les articles sur son site). Sans faire de mauvais esprit, Havret et Bourdy, pour ne parler que d’eux, sont-ils si mal financièrement, qu’ils ont besoin de la fédé pour leur payer ces interventions? Et Guerrier, plus de 5 ans de circuit, (date butoir normalement pour recevoir des aides fédérales), toujours le préféré de la fédé depuis son British amateur, qu’est ce qu’il a fait depuis? à 27 ans il pourrait se prendre en main, non?
    Si elle veut absolument que des joueurs profitent des conseils de ces messieurs, la fédé les fait intervenir auprès de ses meilleurs amateurs, ça me parait plus logique et profitable à long terme.

  5. 5
    Danny Dit :

    Perso je ne pense pas que ce soit le rôle de la fédé de financer un circuit comme ça. De plus, si l’accès devient encore plus facile, ça ne fera qu’inciter les joueurs qui n’ont pas le niveau a tenter leur chance, puisque les bons n’auront pas de soucis quelque soit la formule …

    Mais pourquoi pas un circuit type « pay and play » a l’image de l’epd tour ? Les tournois seraient en partie finances par les joueurs (donc plus faciles a organiser car moins besoin de sponsors difficiles a trouver pour ce type d’evenement) ouvert aux pros et très bon amateurs (top ranking) pour se « faire les dents » … Mais ceux qui ont essayé de monter ce type de projet en France se sont fait torpiller par la fédé, et c’est la que je ne comprends pas son rôle !?

  6. 6
    amallallo Dit :

    @danny Tu penses sûrement au « France pro golf tour »de JC.Cambon? Et oui, ça marchait super, ça permettait de jouer aussi en hiver, mais Allianz et la fédé sont passés par là et pouf fini. En Espagne, ils ont le Hi5 qui marche bien, en Allemagne l’Epd et nous, quand on a un truc qui fonctionne, on s’empresse de le détruire…

  7. 7
    jperrier Dit :

    Voilà des posts avec des réfexions que je trouve très pertinentes et qui sont incontestablement écrits par des spécialistes (« amateurs  » ou pros…)fort bien éclairés sur le sujet.

  8. 8
    Isogood Dit :

    Faut envoyer tous ces gamins a Marbella la semaine prochaine et leur apprendre a vendre de l’immobilier !
    Ca sert a ca le golf, non ?
    Jimenez cherche des jeunes
    Motivés et mobiles geographiquement !

Laissez un commentaire

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.